Accueil / Le Mont Saint-Michel / Le phénomène des marées au Mont Saint Michel

Le phénomène des marées au Mont Saint Michel

La mouvance de l’eau et des paysages :

La baie du Mont-Saint-Michel possède les marées les plus fortes d’Europe.

Le coefficient de marée est compris entre 20 et 120, avec une différence de plus de 14 mètres entre la plus haute et la plus basse mer (le marnage).

Le paysage de la Baie se transforme au rythme des marées qui, couvrent et découvrent la grève deux fois par jour en laissant derrière elles de vastes étendues ridées découpées. La marée est un spectacle fascinant, si fascinant qu’elle est à l’origine de nombreuses légendes. Victor Hugo comparait la vitesse de la marée montante à celle d’un cheval au galop.

 

La vitesse des courants dépasse souvent un mètre par seconde :

Lorsque la mer remonte, une vague de 25 km de large s’engouffre entre les pointes de Cancale et Granville.

Le mascaret, d’environ 50 cm de hauteur, s’avance mais n’avance pas partout à la même vitesse. Il existe donc un risque de se faire encercler en s’aventurant seul en Baie.

Pour apprécier ce spectacle, rendez-vous 1 h 30 avant l’horaire de pleine mer au Grouin du Sud à Vains, au Pont de Pontaubault ou à la Roche Torin à Courtils. Les sables mouvants, présents dans certaines zones de la Baie, notamment près du lit des rivières, sont des plaques de sable ferme flottant sur du sable gorgé d’eau.

A propos Blog Tourisme Mont-Saint-Michel

Ce blog est animé par l'Altos Hôtel et Spa : un hôtel de charme à Avranches dans la baie du Mont Saint-Michel.